Critique, Films & Séries

Notre petite sœur : vous reprendrez bien un peu de tendresse ?

« A Cannes on retrouvait Kore-eda pour Notre petite sœur et Naomi Kawase pour An, deux œuvres faibles de cinéastes respectivement sélectionnés en 2014 et 2013. » …écrit Stéphane du Mesnildot au sein du numéro d’octobre 2015 des Cahiers du Cinéma1. Faible, peut-être, quoique je lui préférerai le terme de « mineur ». Mineur, donc, à l’image de I wish ou encore Tel père,…

Continue Reading